aller au contenu
 
Ancien député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

Parcours

Arnaud Leroy,

Fils d’ouvrier en imprimerie et d’une employée de boulangerie, je suis né en 1976 à Lille. J’ai grandi à Loos-Lez-Lille, dans la métropole lilloise.

Mon engagement politique remonte à mes années de lycée : c’est lors des mobilisations lycéennes et étudiantes contre le CIP, projet phare du gouvernement Balladur en 1994, que j’ai saisi l’importance de l’action politique. Etudiant boursier durant l’ensemble de mon parcours universitaire, j’ai financé mes études de droit à la Faculté de Lille par des jobs étudiants, avant de poursuivre mon cursus à l’Université de Warwick, au Royaume-Uni. J’ai terminé mes études universitaires avec l’obtention d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en droit maritime et droit international de la mer à la Faculté de droit de Nantes, me qualifiant aussi en protection de l’environnement marin.

La réaction de l’Union européenne au naufrage de l’Erika en décembre 1999 me conduit à Bruxelles : face à l’ampleur du désastre, le domaine maritime est alors enfin devenu une priorité politique à l’échelle européenne. Je me suis installé dans la capitale européenne pour devenir stagiaire au sein des services en charge des affaires maritimes à la Commission européenne. Cette première expérience communautaire s’est poursuivie l’année suivante en rejoignant l’équipe de Gérard Onesta, alors vice-président du Parlement européen, comme assistant parlementaire. Mon objectif d’assurer la coordination entre le groupe au Parlement européen, le gouvernement de la Gauche plurielle et les parlementaires nationaux, s’est concrétisé en 2001 avec ma nomination de secrétaire général de la Délégation des Verts français au Parlement européen sous la direction de Daniel Cohn-Bendit et Alain Lipietz.

Avec l’ambition de mettre à profit ma formation, mon expérience, combinée à ma passion pour la mer, je rejoins en 2004, dès ses débuts, l’Agence européenne de sécurité maritime (EMSA) —  mise en place suite à la catastrophe écologique du pétrolier Prestige dans les eaux espagnoles. A l’EMSA, je suis en charge de la protection de l’environnement marin et des questions liées aux changements climatiques. Ce poste est basé à Lisbonne depuis 2006.

Mon action militante, s’est néanmoins prolongée chez les Verts, où j’ai exercé diverses responsabilités (membre du conseil national, secrétaire régional adjoint du Nord-Pas-de-Calais). En 2005, j’ai rejoint le Parti socialiste et la Fédération des Français de l’étranger. Convaincu que l’écologie politique est un des vecteurs de la rénovation de la pensée sociale-démocrate, je milite en faveur d’une plateforme commune de la Gauche pour faire face à l’UMP. Mandataire fédéral de la motion de Bertrand Delanoë et François Hollande au Congrès de Reims, je suis secrétaire de la section du Parti socialiste à Lisbonne. Fin 2010, j’ai remporté —  avec ma suppléante Soledad Margareto, basée à Madrid —  les primaires internes pour la désignation du candidat aux élections législatives sur la 5e circonscription des Français de l’étranger.

A ma pratique politique s’ajoute un militantisme associatif actif et de terrain, notamment au sein de l’Association Démocratique des Français de l’étranger/Français du Monde (ADFE/FDM), reconnue d’utilité publique. J’ai fondé la branche portugaise de cette association en vue des élections de l’Assemblée des Français de l’étranger en 2006, ce qui m’a offert l’opportunité de siéger dans les diverses commissions consulaires (bourses scolaires, affaires sociales, emploi et formation professionnelle, anciens combattants) et d’y acquérir des connaissances approfondies propres aux Français établis à l’étranger. Cet engagement au sein de l’association Français du Monde s’est aussi concrétisé en tant que membre du conseil d’administration de l’association au niveau national (2006-2009).

Voulant jouer un rôle moteur de la vie économique locale, je suis devenu associé du Clube de Jornalistas, restaurant situé à Lapa, au cœur de Lisbonne. Nous sommes à ce titre, mes associés et moi, en voie d’adhésion aux Chambres de Commerce de Lisbonne, Madrid et Barcelone.

Je suis marié et papa d’un petit Elyas. A mes heures perdues, je pratique le surf, je m’essaie à la cuisine et je m’intéresse à la littérature contemporaine.

(Texte publié en 2012 pour la législature 2012-2017)