aller au contenu
 
Ancien député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

Projet de loi de finance 2014 : cap sur la croissance et la préservation du pouvoir d’achat.

Quatre ambitions sont poursuivies dans la proposition de budget soumis à l’examen et au vote de l’Assemblée nationale : rétablir les finances publiques, favoriser l’emploi et la croissance, préserver le pouvoir d’achat des ménages et introduire des mesures pour la protection de l’environnement. Cette année encore le budget porte la marque des efforts, difficiles mais nécessaires pour se reconstruire un avenir.

Rétablissement des comptes publics

Le PLF présenté par le gouvernement poursuit l’effort de redressement des finances publiques. Pour la première fois, l’ensemble des dépenses de l’Etat recule de 1,4 milliard d’euros par rapport à la loi de finance initiale pour 2013. Alors que sous la précédente législature, elles progressaient en moyenne de 4,7 milliards d’euros par an.

Les réductions budgétaires se font essentiellement par une réduction des dépenses. En effet, plus de 80% des économies réalisées sont sur les dépenses.

Le gouvernement poursuit ainsi l’assainissement des finances publiques pour atteindre l’objectif de ramener le déficit à 2,8% en 2015, grâce à un effort reposant à 100% sur des économies.

Retrouvez l'ensemble du rapport présenté à l'Assemblée Nationale sur ce lien

Priorité à l’emploi pour inverser la courbe du chômage et relancer la croissance

Le budget 2014 montre la mobilisation sans précèdent du gouvernement pour inverser la courbe du chômage. Elle s’illustre par la création de 150 000 emplois d’avenir et 100 000 contrats de génération en 2014; cela représente un effort financier de 1,7 milliards pour l’emploi des jeunes. C’est aussi, 340 000 contrats aidés non marchands de durée allongée et un renforcement des moyens de Pôle emploi pour un accompagnement renforcé des demandeurs d’emploi (4000 postes supplémentaires ont été créés depuis mai 2012).

Préservation du pouvoir d’achat des ménages 

Plusieurs mesures sont prévues dans le PLF 2014 afin de soutenir le pouvoir d’achat des ménages. Des mesures ont vocation à alléger la pression fiscale des ménages dont la réindexation du barème de l’impôt sur le revenu sur l’inflation. Aussi, la décote sur l’Impôt sur le revenu (IR) sera majorée de 5% au-delà de l’inflation. Cette mesure bénéficiera à plus de 6,9 millions de contribuables. Ce sera près d’un milliard d’euros de pouvoir d’achat qui sera ainsi rendu aux Français.

Les députés socialistes ont agi pour le pouvoir d’achat des Français et ont proposé un amendement qui vise à revaloriser de 4% les seuils des revenus fiscaux de référence, qui conditionnent plusieurs exonérations d’impôts afin d’épargner les foyers modestes des hausses d’impositions sur le revenu liées aux décisions du gouvernement Fillon. Il s’agit de permettre aux Français qui sont entrés dans l’impôt à cause du gel du barème de l’IR, décidé par le gouvernement précédent, d’en sortir

Mesures en faveur de la transition énergétique et écologique

Comme l’a rappelé le Président de la République lors de la dernière Conférence environnementale, accompagner la transition énergétique, elle-même vecteur de croissance et d’emploi, est un objectif prioritaire et un impératif national. Cela s’illustre par les multiples dispositions qui ont vu le jour dans ce PLF dont notamment : la mise en place de la contribution climat énergie, via l’introduction d’une composante « carbone » dans l’assiette des taxes énergétiques actuelles destinée à décourager la consommation des produits énergétiques responsables du réchauffement climatique et le renforcement du barème du malus automobile.

 

Le taux de tva applicable aux travaux de rénovation énergétique passera à 5.5% au lieu de 10% à compter de janvier 2014. Cette mesure contribuera ainsi à accompagner les ménages dans la transition énergétique en réduisant leur facture énergétique, et à soutenir l’activité et l’emploi dans le secteur du bâtiment.

Retrouvez le fonctionnement de la contribution climat énergie et son rôle dans la protection du climat sur ce lien

breve - travail_parlementaire - tribune
22/10/2013