aller au contenu
 
Ancien député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

Compte-rendu de la visite à Monaco du 14 et 15 novembre

Une visite d’Etat

J’accompagnais le Président de la République, François Hollande, lors de son voyage officiel à Monaco le 14 novembre dernier.  Une visite qui a permis d’évoquer les relations diplomatiques entre nos deux pays, de signer des contrats industriels importants et de signer des accords de coopérations entre la France et Monaco.

J’ai pu participer, avec François Hollande et SAS Albert II, à la visite des locaux du constructeurs automobiles Venturi. Il s’agit là d’un beau symbole de partenariat entre nos deux pays puisque les pièces sont produites et conçues à Monaco et elles sont assemblées en France. Venturi est aussi une belle représentation d’une transition énergétique réussie. En effet, depuis les années 2000, ce constructeur s’est adapté et propose désormais des modèles uniquement électriques. Un changement qui lui a été pleinement bénéfique.

Nous avons aussi visité le centre scientifique de Monaco ainsi que le Musée océanographique. A cette occasion, le Président François Hollande a signé des accords de coopération, entre les deux pays, qui mobilisent des universités prestigieuses : Versailles Saint-Quentin, Nice, l’INSERM et des centres de recherche, IFREMER, CNRS. Nous avons, ici, l’exemple même qu’entre Monaco et la France, nous pouvons être dans l’excellence.

J’ai tout particulièrement apprécié les travaux relatif au le corail marin. Il s’agit là d’une ressource importante à la fois d’un point de vue scientifique et d’un point de vue environnemental.

Autant d’exemples et de lieux qui démontrent la vigueur de la relation franco-monégasque. Les échanges commerciaux, et les employés français sur le Rocher en sont aussi la preuves (Ils sont plus de 35 000 pendulaires et plus de 8000 Français établis à Monaco). Les échanges franco-monégasques sont issus d’une longue histoire commune et qui ne demande qu’à perdurer.

Le Président Hollande a conclu son intervention en évoquant les Français de Monaco. Il a rappelé qu’il s’agit de la 1ère communauté démographique de la Principauté, qu’elle est diverse, dynamique mais qui connaît aussi des difficultés : difficultés pour le logement, difficultés pour la fiscalité. Il a souhaité apporter tout son soutien et examiner, avec les parlementaires, comment peuvent être réglés un certain nombre de situations.

Ma permanence parlementaire

Le lendemain, vendredi 15 novembre, j’ai pu m’entretenir avec près d’une dizaine de Français établis à Monaco dans le cadre de ma permanence parlementaire, je rencontrais aussi des associations. La permanence s’est tenue à la Maison de France.

Les discussions ont principalement tourné autour du logement et de la fiscalité des Français établis à Monaco. Ces deux sujets ont d’ailleurs été évoqués par le Président lors de son allocution conjointe avec SAS Albert II. La fiscalité des Français établis à Monaco est un sujet que je porte depuis maintenant plus d’un an pour faire en sorte que la situation fiscale de nos compatriotes s’améliore et aille dans le sens d’une justice et d’une égalité devant l’impôt.

Je remercie les personnes qui sont venues à ma rencontre pour ces échanges riches.

 

Prochaine permanence à Malaga le 11 Décembre.

19/11/2013