aller au contenu
 
Ancien député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

Actualité du 11 Octobre 2012

TSCG

Les 09 et 10 Octobre l’assemblée Nationale a adoptée le TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance) avec une majorité de 282 voix de gauche alors que la majorité absolue à l’assemblée nationale est de 271 voix. L’ampleur du vote des députés a été massive mais il était important de souligner qu’une majorité de gauche s’est faite entendre. Par la suite, le Sénat devra se prononcer sur ce traité.

Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault l’a précisé encore récemment, « C'est une étape que nous avons franchie, ce traité n'est pas le but, c'est un moyen pour réussir la réorientation durable de l'Europe ». Ce traité permet donc de réorienter la politique économique et budgétaire de l’Europe tout entière afin de ne pas reproduire les erreurs passées qui nous ont conduit (en partie) à subir la crise actuelle.

D’ailleurs, la réorientation de l’Europe se poursuit avec François Hollande qui présentera au prochain Conseil européen informel qui se tiendra les 18 et 19 Octobre , de nouvelles orientations notamment concernant l'union bancaire, la supervision des banques, le rôle de la Banque centrale européenne, la taxe sur les transactions financières.

L’évolution et la réorientation politique de l’Europe ne se décide pas en une fois, mais c’est la politique des petits pas qui est amorcée. Une politique qui a commencé avec ce TSCG adopté, et qui va dans le bon sens.

 

Sommet Franco-Espagnol

Il s’est tenu le 10 Octobre à l’Elysée, le 22ème sommet Franco-espagnol. Cette réunion a permis au président de la république Français et au président du gouvernement Espagnol non seulement de réaffirmer les liens forts qui unissent les deux pays, mais aussi de travailler sur la mise en place de nouveaux projets bilatéraux.

La France et l’Espagne demeurent des pays indispensables à la construction européenne et leur voix sont fortes et importantes. La situation actuelle de l’Espagne rend la relation bilatérale entre les deux pays cruciale pour l’avenir de l’Union Européenne.

Cette rencontre à François Hollande et à Mariano Rajoy de s’entendre sur l’avenir de la zone Euro mais aussi sur la négociation du prochain cadre financier pluriannuel de l'Union européenne pour la période 2014-2020.

 

Lutte contre les discriminations

La France continue son travail dans la lutte contre les discriminations et plus particulièrement dans la lutte contre les discriminations à caractère homophobe.

Outre le projet de loi de Mariage pour tous qui devrait être présenté à l’assemblée nationale dans les prochaines semaines, la France s’illustre via le travail de la Ministre des Droits des Femmes (Mme Vallaud-Belkacem) qui collabore avec Mr Michel Sidibé (directeur exécutif d'Onusida et Secrétaire-Général adjoint des Nations Unies) pour élaborer le rôle que pourrait jouer la France au sein de l’ONU pour favoriser la dépénalisation mondiale de l’homosexualité. Mme Vallaud-Belkacem a d’ailleurs été chargée par le Premier Ministre de travailler sur une mission lutte contre les violences et les discriminations commises à raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre.

Ces travaux font échos au discours de François Hollande à la tribune de l’ONU le 25 Septembre 2012 lorsqu’il annonçait que l’homosexualité « ne peut pas être reconnue comme un crime mais au contraire comme la reconnaissance d'une orientation ».

breve
11/10/2012