aller au contenu
 
Député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

Le budget 2013 adopté à l’Assemblée nationale

L’ensemble du projet de loi de finance (PLF) a été adopté ce mardi 21 Novembre par l’Assemblée nationale. Les députés socialistes, radicaux et écologistes ont voté en faveur du budget, les députés de l’UMP et du centre ont votés contre alors que le groupe FDG s’est abstenu.

Au final, ce budget est adopté par 317 voix contre 217.

Ce budget, l’un des plus rigoureux de ces dernières années, a pour objectif de ramener le déficit de la France à 3% de son PIB fin 2013 (contre 4,5% fin 2012), ceci afin de respecter les engagements français au niveau européen.

Ce sera aussi la première fois qu’un budget français aura comme premier poste de dépense le remboursement de la dette du pays. Des efforts importants, à hauteur de 30 milliards d’€, ont été demandés à l’ensemble de la société française (ménages, entreprises et administration), afin de redresser les comptes de notre pays tout en relançant notre économie.

Ces efforts et les choix qui en découlent ont été faits en gardant à l’esprit les notions de justice et d’équité sociale. C’est pour cela que des mesures spécifiques (création d’une tranche à 45% de l’impôt sur le revenu, imposition exceptionnel de 75% sur les revenus supérieurs à 1 million d’€ ) ont été mises en place afin de solliciter les ménages dont la capacité à participer à l’effort national est supérieure.

Ce projet de loi devrait être adopté définitivement le 20 Décembre après le passage du texte devant les sénateurs. Une attention particulière sera portée sur le vote des sénateurs communistes qui ont déjà rejeté le projet de loi de finance de la sécurité sociale (PLFSS) lors d’un précédent vote.

breve - travail_parlementaire
21/11/2012