aller au contenu
 
Député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 
28/10/2015

L'économie bleue franchit une première étape au Parlement

Suite à l'adoption de la proposition de loi pour l'économie bleue par la commission du développement durable, nous avons franchi une première étape et envoyé un signal positif au monde maritime.

Durant quatre heures de débats de qualité, les députés ont exprimé un grand intérêt pour ces sujets. Ils ont rappelé, toutes tendances confondues, leur volonté de bâtir une véritable stratégie maritime de long terme pour la France. Ce consensus est une première bonne nouvelle.

Sur le fond du texte, une bonne part des mesures que j'ai proposées a été adoptée, parfois avec quelques ajustements. Je m'en réjouis car elles sont importantes. C'est le cas notamment des simplifications concernant la jauge des navires et les titres de navigation.  Les propositions avancées en matière de gouvernance portuaire, de gestion des pêches maritimes, de qualité des eaux pour les exploitations aquacoles ont également été retenues par les députés.

Et comme il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin, de nouvelles propositions devraient être formulées en vue de l'examen en séance début février 2016. Elles permettront d'approfondir certains points et d'embrasser plusieurs sujets maritimes, notamment en matière de promotion des activités des navires français, n'ayant pas pu être jusqu'ici intégrées dans le texte adopté par la Commission du développement durable.

Une première étape a été franchie. La réaffirmation de l'ambition maritime que cette loi porte doit se poursuivre. Je m'y engage pleinement !

actualite - durable - travail_parlementaire