aller au contenu
 
Député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

« Professionnalisation » et « transparence », maîtres-mots de la rencontre parrain - étudiants

Pour la seconde année consécutive, les étudiants participant au Concours du Lobbying (IEP de Paris, Grenoble et Bordeaux ainsi que l’Ecole de Guerre Economique et l’Université Paris X Nanterre) ont pu rencontrer le parlementaire qui parraine la compétition. Cette année, Arnaud Leroy, député socialiste de la 5e circonscription des Français de l'étranger (péninsule ibérique), les a reçus, le 14 avril, à l’Assemblée nationale.

A cette occasion, les étudiants ont présenté au député les problématiques sur lesquelles ils planchent, à la demande des partenaires du Concours : Airbus Group, FEDEREC, Surfrider Foundation Europe et Transdev. Pour chacun de ces sujets, Arnaud Leroy a fait part de son expertise et donné quelques conseils pratiques.

Le parrain du Concours a ensuite partagé sa propre expérience, en tant que décideur public, du lobbying en France, ainsi qu’au niveau européen, où il a exercé pendant plusieurs années. Il a insisté sur l’importance de « professionnaliser » encore et de « rendre plus transparente » cette activité. Ce constat fait, Arnaud Leroy a expliqué aux étudiants que les lobbyistes sont devenus des « vecteurs d’informations importants », au moment où l’expertise technique de l’Etat tend à décliner.

Pour lui, le dialogue avec les représentants d’intérêts est d’autant plus nécessaire que l’élaboration des lois nécessite de plus en plus de « collaborer, co-préparer, co-décider » avec les différentes parties prenantes. Le député a d’ailleurs souligné que le lobbying ne se résume pas aux représentants des grandes entreprises, mais englobe également les ONG, les associations de consommateurs ou de riverains… Le rôle des parlementaires est alors de « filtrer » et « faire la synthèse » des positions de cet ensemble hétéroclite d’interlocuteurs.

En conclusion, Arnaud Leroy a rappelé aux participants du Concours l’importance d’agir de manière transparente et efficace pour leurs futures carrières. Et pour cela, il leur a donné un dernier conseil : une bonne stratégie de lobbying peut tenir en un mail, pour peu qu’il contienne des informations utiles pour les parlementaires et qu’il arrive au bon moment. A partir de là, pour lui, « les dossiers bien ficelés atterrissent bien ! ».

actualite - breve - travail_parlementaire - tribune
16/04/2015