aller au contenu
 
Ancien député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

Retrait du paquet économie circulaire : un choix très regrettable de la Commission Juncker

COMMUNIQUE DE PRESSE
M. Arnaud LEROY
Député de la 5ème circonscription des Français établis Hors de France
Secrétaire de la Commission des Affaires européennes
-
«Retrait du paquet économie circulaire : un choix très regrettable de la Commission Juncker »

Le Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et son Vice-président Frans Timmerman viennent d’annoncer le retrait du paquet législatif économie circulaire du programme de la Commission pour 2015 contre l’avis de la France mais aussi de 10 autres états membres dont l’Allemagne, l’Italie et encore l’Espagne.
En ma qualité de Secrétaire de la Commission des affaires européennes, de membre de la Commission développement durable et aménagement du territoire, européen convaincu, j’estime que la Commission fait une erreur de postposer l’examen de cette proposition, qui aurait permis à l’Union européenne de se doter d’un outil lui permettant de s’inscrire dans la transition écologique et énergétique.

Je me félicitais de voir présenté par la Commission Barroso un paquet législatif économie circulaire extrêmement ambitieux. Il offrait la promesse de création d’emplois verts et de préservation des ressources naturelles stratégiques pour notre économie et nos entreprises. Il s’inscrivait également dans la lutte contre le changement climatique, un de ses objectifs étant de réduire nos émissions de gaz à effet de serre.
A un an de la conférence internationale Paris-Climat 2015, sommet climatique décisif où l’Union européenne aurait pu –et le peut encore- retrouver une position de leader sur le plan international, ce renoncement est regrettable.
La France continuera toutefois d’avancer sur ces sujets innovants, porteurs de prospérité durable. Le Parlement devrait en effet voter le projet de loi pour la transition énergétique et la croissance verte dans les mois à venir, dans lequel figurent notamment de nombreuses dispositions en faveur de l’économie circulaire, un gage de réussite pour la transition écologique et énergétique du pays.


Arnaud Leroy

durable - travail_parlementaire
17/12/2014