aller au contenu
 
Ancien député de la 5ème circoncription des Français de l'étranger
Andorre, Espagne, Monaco & Portugal
 

Tribunes

15/03/2017

Oui, la transition écologique est En marche.

Nous signons dans le journal "Libération" une tribune pour rappeler que la transition écologique, axe majeur du programme d’Emmanuel Macron, doit aussi être économique et énergétique et s’accomplir au plus près de la vie des concitoyens.

A moins de deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, il est urgent qu’enfin le débat porte sur des sujets de fond, pour permettre aux électeurs de faire leur choix en conscience. Quand, d’après un sondage récent (1), 64 % des Français disent s’intéresser à la présidentielle mais seulement 20 % d’entre eux estiment la campagne de bonne qualité, nous pensons urgent de réorienter le débat vers des sujets substantiels. Au premier rang de ces sujets, les défis écologiques (climat, biodiversité, ressources, transition économique) et leurs corollaires (santé, qualité de vie, solidarité, emploi). Ce sujet est majeur car il concerne tous les aspects de la vie de nos concitoyens et définit leur avenir.

Parce que nous souscrivons pleinement à cette approche, nous appelons de nos vœux cette transition écologique qui est aussi économique et énergétique. C’est cette transition que propose Emmanuel Macron. Son projet repose sur une double exigence : l’ambition des mesures et l’accompagnement de nos concitoyens ainsi que de nos entreprises. L’un et l’autre exigent du réalisme et des moyens financiers. L’ambition est considérable : consacrer 40 % du plan d’investissement quinquennal à la refonte complète de notre système productif. Partout en France, l’Etat doit fixer le cap, rassembler les énergies et fédérer les initiatives. Le premier défi à relever est celui de la sobriété et de l’efficacité énergétique. Dans le projet d’Emmanuel Macron, l’Etat assumera cette responsabilité, en injectant 4 milliards d’euros pour la rénovation énergétique des bâtiments publics, un chantier trop longtemps retardé ; 4 milliards d’euros pour la rénovation énergétique des logements des ménages propriétaires en situation de précarité énergétique ; et en consacrant 1 milliard d’euros supplémentaire pour la transformation du crédit d’impôt pour la transition énergétique en prime, octroyée sans délai au moment des travaux.

Sur le front de la mobilité, l’Etat doit accompagner la conversion du parc de véhicules automobiles anciens vers des véhicules récents pour améliorer la qualité de l’air. C’est une priorité de santé publique : le projet d’Emmanuel Macron propose d’y consacrer 3 milliards d’euros d’aides pour les ménages, tout en injectant 250 millions d’euros pour la création d’un réseau de bornes électriques de recharge rapide sur l’ensemble de nos réseaux routiers, grâce à un appel à projets d’une envergure nouvelle.

Au plus près des territoires, ce projet définit des contrats régionaux de transition écologique pour une croissance verte en remplacement des contrats de plan Etat-région, destinés à promouvoir un nouveau modèle de développement. Des objectifs très ambitieux de réduction de l’empreinte écologique, de développement d’une économie 100 % circulaire sur les territoires et de création d’emplois pourront ainsi être contractualisés.

En matière agricole, 5 milliards d’euros seront consacrés à la mise en œuvre d’un «plan de transformation agricole» permettant d’accompagner, comme elle le demande aujourd’hui, la profession vers des modes de production respectueux de la santé des consommateurs, de l’environnement et du bien-être animal.

Ce nouveau modèle écologique doit se répercuter dans l’ensemble de notre machine économique : les investissements publics contribueront notamment à mettre notre finance en mouvement vers cette transition, en privilégiant les actions qui ont du sens, s’inscrivent dans le long terme et visent le bien commun.

Pour réussir, il faudra garantir aux investisseurs une information transparente et accessible sur l’impact environnemental de leurs investissements. La France a déjà montré la voie avec sa loi de transition énergétique, en développant des outils adaptés d’évaluation du risque climat des acteurs financiers. Il faut aller plus loin. Alors qu’aujourd’hui la part des financements verts ne dépasse pas 1 % du marché, il faudra soutenir l’initiative privée en réduisant les risques, et la réorienter grâce à des labels ou à des incitations fiscales spécifiques vers les grands programmes d’investissements publics dans la transition. Le projet d’Emmanuel Macron propose de le faire grâce à la création de garanties publiques et en couplant ces investissements privés avec des fonds publics. Si elle s’en donne les moyens, la France peut rapidement devenir leader en la matière, avec Paris comme place forte internationale.

Grâce à des incitations stratégiques et à la stabilité retrouvée des règles du jeu, 100 milliards d’euros, dont 20 milliards publics, seront donc mobilisés pour la transition écologique durant le quinquennat, permettant de poursuivre et d’amplifier la trajectoire esquissée par la loi de transition énergétique. Cette trajectoire se révélera rapidement très rentable, à la faveur de la réduction de notre facture énergétique, de l’amélioration de la santé de nos concitoyens, de la meilleure préservation des ressources et de la régénération des sols et de nos milieux naturels. Cette transition permettra également à des centaines de milliers d’hommes et de femmes de retrouver le chemin de l’emploi, dont une croissance stérile ou aveugle les a trop longtemps éloignés.

Notre but - notre responsabilité collective - est aujourd’hui de voir la transition écologique s’accomplir pleinement, au plus près de la vie de nos concitoyens, et bien entendu avec eux. Les nouveaux moyens d’autoconsommation, d’économie du partage, d’économie circulaire, de production et de consommation durables, de circuits courts, s’inscrivent pleinement dans cette dynamique. Mais, au-delà, le rôle central des associations pour promouvoir la transition, dans un esprit d’innovation et de solidarité, le besoin croissant de démocratie environnementale seront aussi des éléments majeurs de la réussite. Ils rejoignent le projet d’Emmanuel Macron qui dessine un chemin de progrès nouveau, qui fait une place à chacun et relève le défi de civilisation le plus urgent auquel nous sommes tous confrontés. Nous saluons le fait qu’Emmanuel Macron fasse d’une réponse crédible à ce défi l’un des fils rouges de son projet.

(1) PrésiTrack-OpinionWay-Orpi pour les Echos-Radio classique du 24 février.
Lire la liste complète des signataires sur : bit.ly/EcologieEnMarche

François de Rugy Député , Matthieu Orphelin Ancien porte-parole de Nicolas Hulot , Jean-François Rial PDG de Voyageurs du monde , Arnaud Leroy Député , Corinne Lepage Ancienne ministre de l'Environnement , Serge Lepeltier Ex-ministre du Développement durable

actualite - pointdevue - tribune
 
  • .
    15/03/2017 Oui, la transition écologique est En marche.

    Nous signons dans le journal "Libération" une tribune pour rappeler que la transition écologique, axe majeur du programme d’Emmanuel Macron, doit aussi être économique et énergétique et s’accomplir au plus près de la vie des concitoyens.

  • .
    30/01/2017 Le droit d'accès à l'IVG doit être considéré comme un droit fondamental

    Dans le cadre de l'examen de la proposition de loi relative à l'extension du délit d'entrave à l'IVG, texte déposé par la députée Catherine Coutelle, nous avons souhaité soutenir le travail important de notre collègue et rappeler le caractère fondamental que doit revêtir l'accès des femmes à l'IVG.

  • .
    23/05/2016 COP21 : une nouvelle étape franchie

    Une nouvelle étape dans la lutte contre le réchauffement climatique a été franchie. Le 22 avril 2016, l’accord de Paris a été signé par 175 Etats au siège des Nations Unies à New York.

  • .
    11/03/2016 Réforme constitutionnelle : abandonnons la déchéance de nationalité

    Suite à l'adoption par le Sénat du projet de loi constitutionnelle, retrouvez ci-dessous le communiqué d'Arnaud Leroy.

  • .
    11/02/2016 Retour sur les rencontres parlementaire de la Mer et du Littoral

    J'ai participé mardi 9 février dernier aux rencontres parlementaires de la Mer et du Littoral consacrées cette année à la croissance bleue. Vous trouverez ci-dessous une synthèse de mon intervention dans laquelle j'ai insisté sur la nécessité pour notre pays de mettre en place une vraie politique maritime. Généralement décrite comme la deuxième puissance maritime mondiale en raison de l'étendue de son espace maritime, la France constitue au contraire la "deuxième impuissance maritime" au monde tant nous peinons à mettre en œuvre des mesures volontaristes dans ce domaine.

  • .
    10/02/2016 Oui à la constitutionnalisation de l’état d’urgence, non à la déchéance de nationalité !

    Tribune d'Arnaud Leroy, député de la 5ème circonscription des Français de l’étranger et de Philip Cordery, député de la 4ème circonscription des Français de l’étranger.

  • .
    17/12/2015 Cop 21, un nouveau départ

    Après treize jours de discussions, la COP 21 s’est terminée samedi soir après l’adoption par les 195 pays présents de l’Accord de Paris. Conclu à l'issue d'un cycle de négociations de plus de vingt ans et marqué par l'échec majeur, en 2009, de la conférence de Copenhague (COP15), l'accord de Paris est le premier accord universel de lutte contre le réchauffement.

  • .
    27/11/2015 La COP 21 vue depuis l'Assemblée nationale

    A la veille de la COP 21, la France et l'ensemble des pays du monde vont devoir trouver un accord universel et mettre en place des solutions contre les effets du changement climatique. J'ai souhaité, dans cette tribune, souligner les enjeux fondamentaux auquel l'accord final devra répondre. Le texte paru dans le dernier numéro de la Revue du Trombinoscope est disponible ci-dessous (cliquez sur l'image pour agrandir l'article).

  • .
    21/09/2015 Réfugiés : ne pas oublier le long terme.

    Les images douloureuses se succèdent. On y voit des personnes, des enfants, beaucoup d’enfants, qui fuient et tentent de construire quelque chose de nouveau, à l’abri des bombes, des viols, de la guerre et de la misère qu’elle sème. Que sont-ils venus chercher ? Le droit de vivre tout simplement.

  • .
    04/09/2015 La tribune de 34 députés socialistes publiée par Médiapart

    « Combien faudra-t-il de drames ? Combien devrons-nous compter de vies perdues pour réagir enfin ? Quand passerons-nous de l’émotion légitime et nécessaire à une véritable action ?

  • .
    17/06/2015 Les territoires s'emparent de la "Croissance bleue"

    Lors d'une journée consacrée à la "Croissance bleue" à la Région Pays de la Loire, j'ai pu présenter mon projet de proposition de loi sur le sujet et échanger avec les professionnels du monde maritime. J'ai également recueilli leurs contributions sur cette proposition de loi.

  • .
    21/04/2015 La finance bas-carbone dans le projet de loi transition énergétique

    Lors de l'examen du projet de loi relatif à la transition énergétique, plusieurs amendements que j'avais déposés sur la finance bas carbone ont été adoptés. C'est une bonne nouvelle car la France doit être innovante sur cette problématique où la demande d'encadrement est forte. Le sujet a d'ailleurs été traité par le site spécialisé actu-environnement.com dont vous trouverez l'article ci-dessous.

  • .
    16/04/2015 « Professionnalisation » et « transparence », maîtres-mots de la rencontre parrain - étudiants

    Pour la seconde année consécutive, les étudiants participant au Concours du Lobbying (IEP de Paris, Grenoble et Bordeaux ainsi que l’Ecole de Guerre Economique et l’Université Paris X Nanterre) ont pu rencontrer le parlementaire qui parraine la compétition. Cette année, Arnaud Leroy, député socialiste de la 5e circonscription des Français de l'étranger (péninsule ibérique), les a reçus, le 14 avril, à l’Assemblée nationale.

  • 13/04/2015 COP21 : Quel leadership pour la France dans les négociations climatiques ?

    En amont des négociations Paris-Climat 2015, j'ai organisé avec l'association "Toute l'Europe" une conférence sur les enjeux de la COP21. Des personnalités politiques, scientifiques, académiques et représentants de la société civile, ont apporté leur analyse la lutte contre le réchauffement climatique.

  • .
    26/01/2015 Un défi pour la France : oser assumer son moi maritime

    Après ces heures difficiles, il est impératif de reprendre le chemin de la vie. Comme l’a rappelé le Président de la République, « la vie doit continuer mais rien ne sera plus comme avant ». Se concentrer sur l’essentiel, éviter les fausses polémiques et remettre au centre des débats les enjeux qui étaient les nôtres avant ces événements, c’est ainsi que nous apporterons la meilleure réponse aux terroristes qui voulaient mettre à genoux notre pays. L’un de ces enjeux porte sur la « maritimisation » du monde. Au-delà des mots, il est urgent de construire une stratégie, de se doter d’outils qui permettront d’apporter un soutien indispensable à un secteur clé pour notre avenir économique et écologique.

  • 23/10/2014 Un engagement pour un paquet énergie climat plus ambitieux

    Le changement climatique n’est désormais plus un problème pour les générations futures que l’on déconnecte de l’économie réelle. Il s’agit bien d’une préoccupation actuelle, partagée par un grand nombre de citoyens européens, et qui joue un rôle essentiel dans la croissance de notre économie et dans les perspectives d’emploi. C’est ce constat qui amène l’Union Européenne à porter le projet en janvier 2014 d’un second paquet énergie climat.

  • 21/10/2014 Un défi pour la France : oser assumer son moi maritime

    Dans le cadre des Etats Généraux du Parti Socialiste, je propose une contribution sur le thème de l'économie maritime. En effet, notre pays dispose donc d'une kyrielle d’atouts sur le plan maritime, pour en profiter à pleinement de ces derniers, il faut que la France assume son moi maritime.

  • 17/10/2014 Communiqué de presse: Paquet Energie-Climat : l’Assemblée nationale appelle à l’ambition

    Je présentais ce 14 octobre 2014 devant la Commission des Affaires européennes une proposition de résolution européenne qui a pour objet le second paquet énergie-climat, dont les lignes directrices vont être discutées au cours du Conseil européen des 23 et 24 octobre à partir de la communication de la Commission européenne de janvier 2014. Suite à cette présentation, j’ai été nommé aujourd’hui par la Commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire Rapporteur de cette même proposition de résolution.

  • 24/09/2014 Projet de loi sur l'adaptation de la société au vieillissement

    Alors qu’il est souvent reproché aux pouvoir publics de ne pas suffisamment anticiper les évolutions de la société et d’adapter les politiques publiques en conséquence, le projet de loi, adopté mercredi 17 septembre en première lecture à l’Assemblée nationale, est à bien des égards novateurs. Ce projet de loi sur l'adaptation de la société au vieillissement répond à une véritable problématique quant à l’avenir démographique de la France.

  • .
    17/09/2014 Article Libération: Arnaud Leroy, Montebourg Boy

    Retrouvez la tribune publiée par le journal Libération du 07 septembre 2014: "Arnaud Leroy, le député de la Ve circonscription des Français de l’étranger, est un proche d’Arnaud Montebourg. Il fait partie de cette bande volontaro-redressée-productive qui rigola de bon cœur à Frangy-en-Bresse, face caméras, aux bons mots du ministre. Et qui but le lendemain une tasse bien amère, ressassant depuis l’éviction du ministre et, sans jamais l’admettre, ses provocations grandiloquentes."

  • 16/09/2014 Nous votons la confiance ! Nous ne donnons pas notre bénédiction !

    Je publie avec le député Patrice Prat, un texte pour expliquer notre vote de ce mardi 16 septembre. En effet,nous votons en conscience la confiance au second Gouvernement de Manuel Valls. Nous voulons ici vous donner les raisons de ce choix. C’est d’abord une décision difficile, murement réfléchie et qui intervient dans un contexte politique, économique et social tendu. Nous entendons ainsi les interrogations, les doutes, les colères même parfois des Français. Il ne faut pas les nier et assumer.

  • .
    16/09/2014 La confiance dans la vigilance

    La rentrée scolaire s’est finalement bien déroulée et on eût aimé en dire autant de la rentrée politique. Las ! Tensions et couacs reprirent de plus belle et le mini-remaniement fut vite occulté par son dernier épisode : l’acte irresponsable d’un collègue député, pourfendeur de la fraude fiscale dans l’hémicycle mais piètre contribuable. Doit-on encore relever l’outrecuidance de rejoindre un gouvernement bien qu’en « délicatesse » avec les autorités fiscales ?

  • 08/09/2014 Tribune: Affaire Lambert « la Cour européenne des droits de l'homme doit statuer au plus vite »

    Je signe une tribune en compagnie de nombreuses autres personnalités politiques et de personnalités de la société civile en faveur de la résolution du cas de Vincent Lambert.

  • 22/07/2014 Pour la paix et la justice au Proche-Orient

    Je publie en compagnie de plusieurs autres députés, une communication sur la situation actuelle au Proche-Orient. Depuis plusieurs semaines, nous assistons à une escalade de violences dans la région, dont l’horreur et les conséquences sur les civils ne sauraient être tolérées plus longtemps.

  • 08/07/2014 Communiqué de l’Appel des 100: Explication de vote sur le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale

    Les députés de « l’appel des 100 », réunis ce matin à l’Assemblée nationale, ne voteront pas le projet de loi de financement rectificatif de la sécurité sociale. Dès l’origine, ce deuxième collectif budgétaire, qui amorce la mise en œuvre du « pacte de responsabilité » annoncé le 14 janvier par le président de la République, ne pouvait être voté « en l’état ». Les discussions dans l’hémicycle sur les amendements n’ont permis aucune avancée concrète.

  • 02/07/2014 Projet de loi de finances rectificatif : Un vote en conscience, une vigilance maintenue

    Ce mardi 1er juillet s’est tenu à l’Assemblée nationale le vote sur le projet de loi de finances rectificatif pour l’année 2014 présenté par le gouvernement. La majorité a en effet adopté par 307 voix ce budget qui apporte des mesures concrètes en faveur des ménages modestes. Il a longtemps été question de savoir quelle serait la position des députés signataires de « l’appel des 100 » sur ce texte. Il est important de différencier le temps des discussions, et celui du vote.

  • 20/06/2014 Tribune: « Alstom: Oui à une alliance entre égaux »

    Je signe en compagnie de plus de 20 députés une tribune dans Mediapart qui dans laquelle nous expliquons les raisons pour lesquelles nous privilégions l'offre de Siemens/Mitsubishi. Nous considérons que cette proposition d'alliance donne à Alstom les moyens de faire face aux défis de la mondialisation tout en préservant sa spécificité nationale et notre indépendance énergétique.

  • .
    13/06/2014 Plateforme de l’Appel des 100 pour plus d’emplois et de justice sociale.

    Je vous invite à découvrir la plate-forme des propositions de politique économique résultant des travaux collectifs des dernières semaines de l’Appel des 100 auquel j’appartiens. Cet appel et ces propositions ont été transmis le lundi 9 juin au Président de la République, au Premier Ministre, au Président de l’Assemblée nationale, au Président de notre groupe et à notre Premier secrétaire, ainsi qu’à la presse.

  • .
    22/05/2014 Appel au vote pour les élections européennes et consulaires

    Nous votons dimanche 25 mai ! Les Français établis hors de France vont se déplacer pour deux élections. La tentation d’en faire des élections à enjeu national, ou même des élections sanctions est forte, surtout chez certains représentants politiques d’opposition. L’enjeu européen mérite mieux que cela. Les élections nationales auront lieu en 2017.

  • .
    30/04/2014 Vigilance et non défiance

    Après mûre réflexion, j'ai décidé de m'abstenir sur le pacte de responsabilité. Un vote de « vigilance» que je tiens à expliciter dans le texte à suivre.

  • 17/04/2014 Tribune d'Arnaud Leroy du 17 avril 2014

    Le Président de la République a fixé les éléments de sa politique, incarnée par le pacte de responsabilité, le 14 janvier dernier. Dans un précédent billet, j’ai salué sa volonté, son dynamisme et son pragmatisme. Depuis, une défaite sans précédent est venue sanctionner le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Ayant été moi-même candidat, je pense que l’analyse exhaustive est encore à venir. Si les raisons sont multiples, je crois que nous avons surtout payé notre manque d’incarnation du pouvoir. Ce constat se traduit par un manque de confiance dans l’équipe au pouvoir alors que l’heure est venue d’affronter la tempête et que des choix difficiles sont à faire.

  • Conseil stratégique de l’attractivité: Pour que la France reste attractive

    A l’occasion du Conseil stratégique de l’attractivité, le chef de l’Etat et plusieurs de ses ministres ont reçu 34 chefs de grandes entreprises étrangères implantées en France. L’objectif de cette rencontre était de convaincre les entreprises que la France est plus que jamais un Etat où il faut investir. François Hollande a présenté de nouvelles mesures, ciblées et fortes, pour renforcer l’attractivité de la France .

  • 11/02/2014 Rumeur, rue et report, ou la théorie des R

    Si Alain Rey officiait encore sur France Inter, plusieurs chroniques auraient pu être consacrées à la lettre R. La série débuterait ainsi avec le terme rumeur : la théorie du genre envahit les écoles de France, la gauche irait jusqu’à apprendre aux enfants de maternelle à se masturber. L’école de la République a un modèle ambitieux mais fragile : elle doit rester un lieu de transmission des savoirs, le creuset du vivre ensemble et elle doit aussi redevenir la première marche de l’escalier de l’ascension sociale. C’est ce modèle qu’en tant qu’élu je défendrai inlassablement contre toute tentative d’agression et de parasitage, surtout dans ce moment fragile de refondation.

  • .
    15/11/2013 La transition énergétique, un engagement à temps plein

    Depuis maintenant plus d’un an de mandat, je travaille et milite pour que le développement durable soit synonyme de décisions et d’actions. J’interviens particulièrement sur les questions de transition énergétique et de changement climatique.

  • .
    22/10/2013 Projet de loi de finance 2014 : cap sur la croissance et la préservation du pouvoir d’achat.

    Quatre ambitions sont poursuivies dans la proposition de budget soumis à l’examen et au vote de l’Assemblée nationale : rétablir les finances publiques, favoriser l’emploi et la croissance, préserver le pouvoir d’achat des ménages et introduire des mesures pour la protection de l’environnement. Cette année encore le budget porte la marque des efforts, difficiles mais nécessaires pour se reconstruire un avenir.

  • .
    15/10/2013 Article Libération: Arnaud Leroy, des combats durables

    LES DÉPUTÉS DE L'AN II Chaque semaine, rencontre avec un élu qui fait l'actualité. Aujourd'hui, le député socialiste des Français de l'étranger, Arnaud Leroy, à l'heure de la montée en puissance des questions climatiques.

  • 14/10/2013 Droit d’information des salariés : halte aux guerres idéologiques !

    Je cosigne dans les Echos une tribune sur le nécessaire droit à l’information des salariés. S’opposer à la disposition ouvrant aux salariés des PME un droit d’information en cas de projet de cession de leur entreprise revient à leur refuser la possibilité de disposer non seulement d’une information essentielle pour l’avenir de leur emploi, mais également du délai nécessaire à l’éventuelle formalisation d’une offre de reprise.

  • .
    01/10/2013 Tribune "Le Parisien": Préparer le jour d'après en Syrie

    J'ai cosigné avec une trentaine d'autres députés, une tribune reprise dans le Parisien dans laquelle nous expliquons la position de la France et notre souhait de préparer au mieux les événements à venir. Livrer plus d'armes aux insurgés syriens. Leur apporter plus d'assistance humanitaire et logistique. Tel est le contenu de cette tribune.

  • .
    24/09/2013 Nouvelle France industrielle : «2025 c’est déjà maintenant»

    Une trentaine de députés socialistes saluent le retour en force de l’Etat stratège et du volontarisme politique.

  • .
    24/09/2013 Tribune du 24 septembre

    Chères et chers compatriotes, La rentrée est toujours un moment particulier pour chacun d’entre nous. Les premiers concernés sont bien sûr, nos enfants qui ont fait leur rentrée scolaire en France et dans les différents établissements de la circonscription, je saisi l’occasion pour leur souhaiter une année studieuse et pleine de succès !

  • .
    19/09/2013 L’emploi vert au cœur de la transition écologique

    Le gouvernement organise la deuxième conférence environnementale qui aura lieu le 20 et 21 septembre 2013. Pour l’édition 2013, 5 thèmes sont mis en avant: Economie circulaire ; Emplois et transition écologique ; politique de l’eau ; biodiversité marine mers et océans ; éducation à l’environnement. Il sera aussi fait état de l’avancement des décisions prises lors de la première édition : l’évaluation est nécessaire pour sortir de la culture du vœu pieux.

  • 07/09/2013 Point sur la situation syrienne.

    Chères et chers compatriotes, En cette rentrée, ce n’est malheureusement pas le retour à l’école qui fait l’actualité mais la barbarie. Comme vous le savez peut être, le Parlement était convoqué en session extraordinaire ce mercredi, afin de permettre au gouvernement de faire un point avec la représentation nationale sur la situation en Syrie.

  • .
    18/07/2013 Tribune d'Arnaud Leroy du 18 juillet

    Avant la coupure estivale, j’ai souhaité vous adresser cette lettre d’information, placée sous le signe de l’optimisme mais aussi du réalisme. Les signes sont là, et même s’ils sont encore faibles, ils sont bien présents. La récession ne va pas durer, les efforts que nous réalisons, donneront des résultats, c’est une certitude. Il faut certes être prudent, mais il ne faut pas pour autant céder à la morosité. La morosité et le pessimisme n’engendrent que la peur de l’avenir, alors qu’il nous faut à l’inverse le construire et non le subir.

  • .
    28/06/2013 Tribune: M.Barroso, vous n'êtes pas l'Europe !

    Les attaques du Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, à l'encontre de la France se multiplient ces derniers jours. D'abord pour " intimer " l'ordre au gouvernement de réformer le système de retraites alors même que celui-ci venait tout juste d'ouvrir les négociations avec les partenaires sociaux lors de la conférence sociale. En qualifiant ensuite de réactionnaire la position française, majoritaire en Europe, sur l'exception culturelle dans les accords transatlantique. Et dernièrement en comparant le discours d'un membre du gouvernement à celui de l'extrême droite.

  • .
    25/06/2013 Transparence de la vie publique

    Les scandales ayant bouleversé la vie politique ces derniers mois ont rendu que plus que nécessaire l’étude du projet de loi sur la transparence de la vie publique sur les bancs de l’Assemblée nationale. Depuis les années 80, la vie politique est rythmée par ce type de scandale et des réponses plus ou moins adaptées. Un pas est cette fois franchi avec la mise en place de moyens pour contrôler. Nous étions arrivés à la limite du déclaratif comme l’a démontré l’affaire Cahuzac.

  • .
    20/06/2013 Opposition entre l’Europe et la Chine sur les panneaux photovoltaïques

    Depuis Jeudi 6 juin, l’Union Européenne a confirmé sa décision d’augmenter les droits de douane sur les panneaux solaires fabriqués en Chine. Ces droits ont augmenté de 11,8% à partir du 06/06 et de 47,6% dès le 06/08 si aucun accord ne devait être trouvé entre l’UE et la Chine.

  • .
    29/04/2013 Tribune d'Arnaud Leroy du 26 avril

    Ce printemps est marqué par un certain nombre d’évènements de nature à ébranler le lien et la confiance des citoyens en leurs représentants. Les outrages à la République auxquels nous avons assisté par le biais des différentes « affaires » comme par l’extrémisme atteint par les opposants au Mariage pour les couples de même sexe, dont je salue avec fierté l'adoption définitive, sont là pour nous rappeler combien il est important de rester vigilant et d’instaurer des garde-fous efficaces.

  • .
    15/04/2013 Signature du projet de loi sur la sécurisation de l’emploi

    La discussion sur le projet de loi de sécurisation de l’emploi, issue de l’ ANI (Accord National Interprofessionnel), s’est ouverte dans un contexte de l’emploi difficile. Alors que le chômage est en hausse depuis plus de longs mois et que les entreprises privilégient le CDD au CDI, le licenciement aux restructurations en interne, c’est avec la volonté de sécuriser l’emploi que ce projet de loi s’est construit.

  • .
    10/04/2013 Se désendetter oui, s’appauvrir, non

    L’entretien du Ministre du redressement productif publié par le journal Le Monde pose la double question à laquelle sont confrontés la France et les Français. De la moralisation : si l’inquisition n’est pas la solution, il faut néanmoins se doter de nouveaux outils et renforcer les sanctions afin d’éviter toute nouvelle gifle à la figure de la République. Les propositions du Gouvernement vont dans ce sens.

  • 19/03/2013 Adoption du projet de loi sur la refondation de l’école publique

    Avec 320 voix pour et 227 contre, c’est un texte fondamental de la XIV législature qui vient d’être adopté par l’Assemblée Nationale. Le projet de loi porté par les Ministres Vincent Peillon et Marie-Paule Langevin sur la refondation de l’école publique est une des pierres centrales du programme du candidat François Hollande, qui fait de l’éducation nationale et de l’école publique sa priorité.

  • Programme Action environnement : Une ligne directrice verte pour l’Europe

    Dans le cadre de mes fonctions au sein de la commission européenne et de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale, je suis en charge du rapport sur le 7ème Programme action environnement (PAE) qui a été proposé par la commission européenne à la fin de l’année 2012.

  • 26/02/2013 Séparation et régulation des activités bancaires : promesse tenue !

    La crise financière de 2007 a vu son origine dans les carences du dispositif de régulation du secteur financier et en particulier dans le secteur bancaire. La France n’a pas été épargnée, tout comme l’Espagne et le Portugal qui vivent actuellement une crise sans précèdent. Afin d’en tirer des leçons et que cela ne se reproduise plus, le gouvernement a voulu créer de nouvelles obligations pour les banques et les assurances tout en garantissant de nouveaux droits à leurs clients.

  • .
    20/02/2013 Un projet de budget de l’UE en demi-teinte…

    Si l’on peut se réjouir que les chefs d’états des pays de l’Union Européenne se soient enfin mis d’accord sur le budget européen pour la période 2014-2020, on ne peut pas afficher une réelle satisfaction sur son montant en baisse pour la 1ère fois dans l’histoire de l’Europe et sur son défaut d’ambition.

  • .
    07/02/2013 Mariage pour les couples de personnes du même sexe: une question d'égalité!

    Tribune d’Arnaud Leroy – Député de la 5ème circonscription des Français établis hors de France. Mariage pour les couples de personnes du même sexe: une question d'égalité! Ce projet de loi n'est une surprise pour personne. C’est une promesse de campagne de François Hollande et de sa majorité, portée durant les campagnes de mai et juin dernier, aujourd’hui nous tenons les engagements que nous avons pris devant les Français.

  • .
    Lettre aux Français établis hors de France d'Arnaud Leroy Décembre 2012

    Voici maintenant près de 6 mois que je siège à l’Assemblée nationale pour la 5ème circonscription des Français établis hors de France, que François Hollande est Président de la République et que le gouvernement est en place. L’année 2012 s’achevant, je souhaite dresser un 1er bilan de notre action et vous donner les perspectives pour 2013.

  • 06/12/2012 Mittal : le projet ULCOS, un devoir d'avenir.

    Présent à Doha afin de participer à la conférence de l’Onu sur le climat, la COP 18, je note l'urgence de faire évoluer notre outil industriel. L’objectif est de le rendre compatible avec les normes climatiques, ces normes qui deviennent de plus en plus contraignantes.

  • .
    27/11/2012 Budget 2014-2020 : L’Europe à l’heure des choix

    Depuis ce jeudi 22 novembre, l’Europe entame une nouvelle étape importante de son existence récente puisque les 27 pays de l’Union se réunissent pour déterminer le futur budget pour la période 2014-2020. Le budget de l’Europe a en effet cette spécificité d’être préparé sur une période longue afin d’avoir une visibilité accrue et surtout afin d’éviter les débats annuels autour du financement.

  • .
    27/11/2012 ERASMUS : l’autre Europe !

    A l’heure des discussions sur le budget de l’Union Européenne, le programme ERASMUS est en danger. Non seulement, le financement du dernier trimestre 2012 n’est pas assuré mais ni les programmes d’éducation et ni ceux de la recherche ne sont des priorités affichées les États Européens.

  • 20/11/2012 Croissance : Le premier résultat du changement

    Dans le contexte actuel, il n’est pas de petite victoire ni de petite satisfaction. Le chiffre de la croissance au 3ème trimestre en France est comme le précise Bruno Le Roux, Président du Groupe Socialiste à l’Assemblée Nationale, un « petit coin d’espoir ». En effet, pour la première fois depuis maintenant près d’un an, la croissance de l’économie française passe dans le positif et atteint les 0,2%. Loin de se satisfaire de ce chiffre et tout en relativisant sa portée, il permet de rompre avec la spirale négative dans laquelle la France était plongée.

  • .
    06/11/2012 La compétitivité : un enjeu national pour notre avenir

    Le diagnostic est sans appel, et partagé. Selon les nombreux rapports ou études, la part de marché de la France dans le commerce international est passée de 6,3% en 1990 à 3,3% en 2011. Le déficit commercial ne fait que se creuser pour atteindre aujourd’hui, hors facture énergétique, plus de 26 Md€ et au total plus de 70Md€ en 2011. La France a perdu 12 500 entreprises exportatrices en 10 ans, elles sont environ 97 000, soit deux fois moins qu’en Allemagne ou en Italie. Le coût du travail même s’il pose aussi quelques problèmes dans certains secteurs, il est loin d’être le seul handicap tel que l’on essaie de le caricaturer, c’est la qualité et le manque de caractère novateur de nos produits qui expliquent notre décrochage.

  • 05/11/2012 La BPI comme principal outil de la relance écologique du pays

    Le Président de la République l’avait annoncé dans son discours d’ouverture de la conférence environnementale en septembre dernier : une Banque Publique d’Investissement (BPI) ayant pour missions d’accompagner les PME et de renforcer le rôle des collectivités territoriales dans la transition écologique sera créée avant la fin de l’année 2012.